Équilibre postural et mental | enfants, ados, jeunes adultes

ce que nous pouvons apporter aux enfants, aux ados et aux jeunes adultes

  • Maintenir de bonnes habitudes posturales
  • Améliorer la perception de son corps

Qu’est-ce que l’éducation corporelle ?

Nous avons des habitudes d’actions inconscientes, par exemple, contracter et tasser les muscles du cou pour se rapprocher de son ordinateur. La tête lourde déconnectée du reste du corps peut désorganiser votre équilibre sans que vous vous en aperceviez et l’habitude va s’enregistrer dans votre cerveau déformant votre belle coordination. L’expansion de votre dos est un don de naissance dont le principe universel de coordination et de mouvement de tous vertébrés que nous sommes est la relation tête-cou dos, clef de la Technique Alexander.

TARIF

  • Consultation : 70 €
  • Forfait 10 leçons individuelles par trimestre pour enfants, ados et jeunes adultes : 350 €. Durée : 30’ hebdomadaires

LIEU

  • 10 rue Etienne Dolet à Suresnes (92)

POUR QUI

  • Le jeune public, pour de bonnes habitudes et croissance du dos
  • Pour être bien dans sa peau.

pour les enfants et ados

Evelyne Bonneaud propose des leçons par trimestre pour le jeune public. Le but est de prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible, la répétition consciente d’une bonne organisation du corps étant indispensable pour préserver sa coordination et des gestes  naturels. Tous les apprentissages seront facilités : geste dans l’écriture, meilleure conscience de son corps et gestion des tensions dans des gestes simples comme l’écriture ou plus complexes.

La Technique Alexander permet de :

  • Se tenir droit sans efforts et tensions inutiles
  • Libérer ses gestes (écriture, précision, proprioception)
  • Mieux  percevoir son corps
  • Pouvoir choisir et mieux maîtriser ses réactions (physiques et émotionnelles)

Le plus

Apprendre la Technique Alexander  c’est comme apprendre à conduire une voiture : comment cela fonctionne ?  Quoi faire ?

Photo Jai-il Kim

Témoignages enfants et ados

Lucile (9 ans) : C’était trop bien, ça m’a bien servi à me remettre le dos droit, c’était super, merci.


Claire (16 ans) : Je joue du cor sans me faire mal en retrouvant les sons aigus par un changement de ma respiration. 


Nelly (10 ans) : J’ai fait des changements dans ma façon de travailler avec mon instrument et j’ai découvert certains muscles que je ne connaissais pas et j’ai beaucoup apprécié la détente. 


Sylvain (14 ans) : J’ai redécouvert mon corps et ses capacités, comment me positionner sans tensions. Une recharge de batterie à chaque séance. 


pour les jeunes adultes

L’influence de la manière de s’utiliser et de penser agit sur notre fonctionnement psychomoteur. La Technique Alexander et son guidage manuel spécifique vous feront gagner beaucoup de temps pour équilibrer votre corps dans sa globalité et dans toutes vos activités.

Philippe : « J’allais voir régulièrement mon ostéopathe pour des douleurs cervicales, je suis très sportif et lorsqu’Evelyne m’a insufflé une orientation de ma tête et de mon corps plus fonctionnelle, je me suis entraîné en moto à être plus vigilant à ma posture et mon équilibre. L’espace créé par les pensées «Alexander» m’a étonnamment soulagé. »

La Technique Alexander permet de :

  • Renouveler un  tonus de soutien sans effort et une liberté respiratoire
  • Equilibrer votre posture même dans des gestes techniques complexes
  • Apprendre à identifier  une réaction inappropriée
  • Prévenir les troubles : migraines, stress, tendinite…

Le plus

Apprendre la Technique Alexander réduit les tensions inutiles dans toute activité par soi-même au terme de cet apprentissage.

la technique alexander pour les adultes

Témoignages adultes

Dominique | atteinte de la maladie de Parkinson

J’ai débuté la Technique Alexander avec Evelyne Bonneaud il y a 3 mois et je suis atteinte de la maladie de Parkinson. J’avais été attirée par le mouvement et j’ai découvert que contrairement à d’autres méthodes corporelles cet entraînement ne se limite pas uniquement sur la motricité et la souplesse. J’ai en effet été reconnue dans ma globalité corps et esprit et j’ai trouvé cela très intéressant. De plus, toucher le cou procure d’emblée une aide à la marche, une réponse immédiate, le fait de m’expliquer la façon de me lever tout en douceur et en profondeur est très efficace car je sens une réponse instantanée, un résultat et la mémorisation du geste qui se poursuit dans le temps. L’avantage, c’est d’avoir un travail qui se fait dans le temps. C’est un résultat que l’on peut voir tout de suite et il y a des exercices à faire à la maison, on est coaché, c’est rassurant. C’est une méthode qui s’adapte à d’autres types de handicaps pour vaincre la peur de tomber. On a complété également par un travail d’accompagnement de planification des tâches ou j’ai eu un bénéfice physique et psychologique. La façon de parler est très importante, c’est apaisant et j’ai pu faire ressortir le positif, toucher du doigt tout ce que j’ai fait de positif afin de retrouver une meilleure image de moi-même. Je ne me rendais pas compte de tout ce que je réalisais dans une journée.


Gérard | ingénieur

Pour mon plaisir, depuis 35 ans, je chante en chorale et, depuis 11ans, je prends des leçons de chant avec beaucoup de bonheur. Il y a 3 ans déjà, mon professeur de chant m’avait proposé, afin d’améliorer mon attitude et ma respiration, de rencontrer Evelyne. J’ai, dans un premier temps, participé à une séance d’initiation, sans grande conviction. Puis, quelques mois plus tard, je me suis néanmoins engagé dans la démarche et aujourd’hui, je poursuis avec un vif plaisir.

Mais voici le plus troublant ! Lorsque j’ai commencé à travailler avec Evelyne, j’ai omis de lui dire que des maux de tête m’accompagnent au rythme de 2 à 3 crises par semaine depuis près de 50 ans. C’est alors qu’au bout de quelques mois, je constate que les crises s’espacent. Au bout d’un an, elles ont complètement disparu ! Divine surprise ! Il reste encore quelques comprimés dans la boîte, mais ils seront bientôt périmés.


Gisèle | infirmière et golfeuse

Dès la 1ère séance, je me suis rendue compte de la nécessité d’un lâcher-prise, le but n’étant  pas de tenter de bien faire: la professeure permet  en douceur de rectifier certaines postures  en prenant le temps de les accompagner lentement juste par un contact léger de la main, et par des consignes « parlantes ». C’est incroyable qu’un toucher aussi léger puisse libérer le corps entier.

J’ai compris l’importance de la fluidité d’un mouvement, de la coordination de toutes les parties du corps, du sommet du crâne, à la plante des pieds. Par des exercices apparemment simples et basiques tels que s’asseoir, se lever, se pencher, le corps  apprend à se détendre.

 Je suis sortie du cours  avec  cette sensation d’avoir « grandi » et d’avoir dénoué certaines tensions  tout en comprenant que des «malpositions» quotidiennes se sont installées tout au long des jours et sont source de certaines douleurs… (…)  J’ai ressenti ce que décrivent des musiciens ou sportifs, l’absence de tensions et la décontraction dans la tonicité; notion que jusqu’à présent , je ne parvenais pas bien à imaginer pour des activités nécessitant l’apprentissage d’une technique. Cela m’a permis de comprendre ce qu’on a pu me dire : qu’il est possible de se contracter dans la décontraction