Evelyne Bonneaud - L'art de l'équilibre | Sportifs
6533
page-template-default,page,page-id-6533,edgt-cpt-1.0.2,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed,,homa child-child-ver-1.0,homa-ver-1.9, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,vertical_menu_background_opacity_over_slider vertical_menu_background_opacity_over_slider_on,vertical_menu_background_opacity, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,enable_full_screen_sections_on_small_screens,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Sportifs

ce que nous pouvons apporter aux sportifs

> Prévention des douleurs

> Gestion du stress

> Amélioration de la performance

 

La Technique Alexander® pour la pratique sportive enseigne à équilibrer son corps, réduisant des tensions excessives et à garder le but à atteindre en tête tout en restant suffisamment détaché. Nous pouvons apprendre à ne pas interférer avec notre exécution au moment crucial, à prévenir toutes sortes de tensions et de contraintes inutiles et à mettre en oeuvre toutes les conditions nécessaires – mentales, psychologiques et physiques – pour atteindre sa cible. La technique permet de :
• maîtriser les mécanismes posturaux en s’éveillant à la sensibilité corporelle
• décompresser les articulations pour prévenir l’inflammation, le resserrement des passages nerveux et une pression excessive de la colonne vertébrale
• équilibrer la juste tension nécessaire à l’action et mieux s’utiliser aussi dans sa vie quotidienne.
• récupérer après l’effort et se sentir plus présent avec soi
• mobiliser et libérer son énergie personnelle afin de retrouver aisance, mobilité, fluidité et confort
• apprendre à gérer le stress et libérer la respiration

exemples d’intervention

Une leçon type de 60’ en individuel

Vous portez des vêtements qui ne limitent pas vos mouvements. Il ne s’agit pas de manipulations mais d’un guidage qui permet de connecter les différentes parties du corps, de prendre conscience de sa position (tassement, crispation, raideur…) et favoriser ainsi un redéploiement musculaire doux. Ce redéploiement du corps peut se faire allongé, l’association de micro mouvements guidés est généralement très attendu car il y a moins de contraintes liées à la force de la gravité, le corps ne lutte plus, il se redéploie plus facilement. Après une 1ère leçon d’introduction et d’évaluation, il est conseillé de suivre au moins 10 séances afin de percevoir les premiers bénéfices dans sa pratique et sa vie quotidienne.

ils témoignent

Jonathan | Arts de combat

J’en suis venu à la Technique Alexander® pour améliorer ma gestuelleGagner en fluidité et donc en vitesse peut sérieusement faire la différence le jour venu. Cela s’obtient en seulement quelques séances, ce qui est extrêmement rapide comparativement aux années d’entrainement .

 La Technique Alexander permet de devenir, ou plutôt redevenir conscient de soi. L’enseignement d’Evelyne est très concrète car elle utilise la sensation plus que le mental. Les mains  du praticien sont irremplaçables car elles permettent ce ressenti direct. : Elles ont un don particulier comme celles du potier capable de transformer de la glaise en une magnifique poterie.

Un autre point fort de cette Technique est que toutes les raisons sont bonnes pour la pratiquer : le champion olympique avide de médailles et la grand-mère soucieuse de son bien-être seront ici à égalité. Chacun l’adaptera à ses besoins : même si le harpiste et le boxeur n’ont, à priori, rien en commun dans leur pratique respective, les principes de la technique seront rigoureusement les mêmes dans l’utilisation qu’ils en feront (directions, inhibition, non faire).

Pierre-Hugues Herbert | tennisman

Il utilise la méthode psycho corporelle Alexander qui l’amène à un instinct animal « où tu ne réfléchis plus, tu n’es plus dans l’anticipation de ce qui va arriver. »

L’Équipe – janvier 2016